" I m'a tellement prins sue les nerfs, qué j'ai manqué dé "l'coti!"  

Trad: Il m'a tellement pris sur les nerfs que j'ai failli le gifler, le taper, (en général ce n'était pas fort)

Lé coti, est li donner eune tape sue la goule , ou sue les daïs histouêre dé l'vexer et li faire vair qu'i faulait arrêter.

Qhi qui n'a pas z'euie les daïs cotis à l'école d'aoute faïs ? l'la tait souvent empléye .

Conte, j'avons jamée ouit d'aoute faïs "coti dans ses daïs", on applaudissait bin du ou bin fôrt .

A bintôe !